Artist painter ahmed el houari


C.v artist ahmed el houari

Ahmed El Houari, Peintre Cubiste de notre temps

Ahmed El Houari est un artiste Peintre cubiste, né en 1974 à Agadir, petit village situé au Sud du Maroc et bordé de montagnes

Il y passera son enfance dans ce havre de paix au cœur d’un environnement presque enchanté. Une enfance bercée par la solitude, jouant avec des jouets fabriqués par lui, avec des matériaux de récupération, des boites de conserves, des insectes voire des serpents, qui par deux fois vont le mordre. Cet environnement assez particulier et cette solitude vont forger son caractère et le rendre plus créatif.

À l’âge de 6 ans, c’est le grand saut vers l’inconnu et le dépaysement, il quitte sa contrée d’Agadir pour être auprès de son oncle venu le prendre pour faire son école primaire à Casablanca.

Cette période marque un tournant décisif dans la vie de Ahmed El Houari.

Un enfant de la campagne qui se retrouve dans la grande ville de Casablanca, ne sachant parler ni le français, ni l’arabe ; la langue parler au sud du Maroc étant le Berbère Tamazight À Casablanca, la grande ville le jeune Ahmed va être noyé dans cette mégalopole avec sa vie tumultueuse, les vrombissements des voitures, des motos et la pollution ambiante, tout cela est un étonnement et une source d’anxiété pour ce dernier.

Commence alors une longue et difficile intégration au cœur de la ville de Casablanca. La providence lui viendra en aide par le biais des stylos à bille retrouvés dans le trousseau de son frère. Et à partir de ce moment débute une histoire passionnante, celle du dessin basée sur la reproduction des images qui passaient à la télévision et qui retenaient son attention.

La télévision va être une découverte formidable, puisque dans sa campagne natale, il n’avait pas accès à la télévision. Ses dessins plaisent à son environnement immédiat et aux amis de la famille, qui découvrent en lui, cet immense talent de dessinateur.

Quand il a commencé son école primaire, il a exhibé ses dessins et ses collègues de classe émerveillés, voulaient tous avoir chacun un dessin fait par lui.

Le dessin va donc faciliter son intégration au sein de l’école, auprès de ses nouveaux amis et collègues de classe. Et déjà, les instituteurs lui demandent de faire des dessins pour orner les murs de l’école.
Après l’école primaire, il entre au collège où les professeurs se rendent très vite compte de son potentiel dans les arts plastiques, avec ce qui peut paraître surprenant pour son jeune âge, une parfaite maîtrises des couleurs.

Après le collège, c’est tout naturellement que les professeurs lui ont conseillé de s’orienter vers des études d’arts plastiques au lycée.

L’opposition de la famille va se manifester, car elle ne voyait pas dans les arts plastiques, un avenir pour leur fils. Mais il a tenu bon et est allé au bout de sa passion en s’inscrivant dans la section arts plastiques au lycée Jaber Ibnou Hayane à Casablanca (Maroc).

Ensuite, il a entamé un brillant cursus pour obtenir un diplôme d’infographie à l’école de design et de communication de Casablanca, ensuite un diplôme de décorateur à l’école technique d’art plastiques et pour finir un diplôme de dessinateur assisté par ordinateur option architecture à l’institut centrale de formation technico-commercial de Casablanca.

De ses dessins au fusain allié à de la peinture, va naître ce style assez particulier proche du cubisme, ce mouvement né au début du XXe siècle et qui a constitué une véritable révolution dans la peinture et la sculpture. Et qui a eu une influence considérable sur l’architecture, la littérature et la musique.

Dans un premier temps, Ahmed El Houari aura du mal à retranscrire ses dessins sur des toiles, mais avec beaucoup de travail et surtout une volonté inébranlable, il va finir par y parvenir à faire cette transposition

Sa première toile est une peinture figurative réalisée en 1992 et certainement en hommage à Agadir, sera intitulée « Femme du Sud du

1

2

3

4

5

6

0 تعليقات

    أترك تعليق